Le libéralisme à visage humain de Xavier Fontanet

© Innocent - Les Enquêtes du contribuable
Le 01/04/2015

Méconnu des Français, Xavier Fontanet, ancien PDG d’Essilor, est aujourd’hui l’avocat infatigable de l’entreprise… et de la mondialisation heureuse.

enquêtes du contribuable une aides publiques aux entreprisesPortrait extrait des Enquêtes du contribuable de février/mars 2015, «Le grand scandale des aides aux entreprises». En kiosque. Numéro disponible sur notre boutique en ligne.

Son père, Joseph Fontanet, ministre de Valéry Giscard d’Estaing, voulait en faire l’ingénieur qu’il n’avait pas été. Xavier Fontanet sacrifiera à la piété filiale en réussissant le concours d’entrée à l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées. S’estimant quitte, il s’envolera ensuite vers les Etats-Unis pour y poursuivre ses études au prestigieux Massachusetts Institute of Technology, près de Boston. C’est toujours aux USA, au sein du Boston Consulting Group, qu’il commencera sa carrière, une carrière qui culminera avec son parcours dans le groupe Essilor où il sera successivement directeur général puis PDG.

Cet homme de terrain est aussi un homme d’idées

C’est en effet à Essilor que Xavier Fontanet donne sa pleine mesure de dirigeant de société. Ce grand patron est d’abord un homme de terrain, étranger au « bling-bling », et qui n’hésite pas à se dépenser sans compter pour aller au contact du client. Stratège émérite, il saura anticiper la crise en 2007. C’est ainsi que, grâce à une audacieuse politique d’achats, il permettra à sa société de verres ophtalmiques de maintenir sa croissance.

Mais cet homme de terrain est aussi un homme d’idées. Libéral jusqu’au bout des ongles, Xavier Fontanet n’hésite pas à stigmatiser le poids trop important de l’État et du secteur public dans l’économie française et à prêcher une mondialisation heureuse. L’ancien PDG d’Essilor, qui a participé aux travaux du fameux rapport Attali, n’hésitera d’ailleurs pas à défendre ses idées dans deux ouvrages : « Si on faisait confiance aux entrepreneurs », en 2010 et en 2014, « Pourquoi pas nous ? » (Éditions Les Belles Lettres/Fayard).pourquoi pas nous? fontanet

Car s’il est homme de convictions, Xavier Fontanet est aussi un pédagogue dans l’âme. Outre ses cours à HEC (depuis qu’il est à la retraite) et ses ouvrages, il multiplie les interventions et les articles, sans parler de son blog et de ces « Trente leçons de stratégie » en vidéo qu’il propose sur iPhone. Ce virus de la pédagogie lui a visiblement été transmis par ses professeurs de classes préparatoires à Ginette (le lycée jésuite Sainte-Geneviève de Versailles). Celui qui vante les vertus de la concurrence est aussi un homme de partage.

Guirec Le Guen

Vous retrouverez ici, l’entretien que Xavier Fontanet nous a accordé dans le cadre de notre numéro « Le grand scandale des aides aux entreprises ».


 Bio-Express

1948 : naissance à Malestroit (Morbihan) d’un père savoyard et d’une mère bretonne.
1968 : intègre l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées.
1973 : titulaire d’un Master of Science in Management du Massachusetts Institute of Technology.
1991 : directeur général d’Essilor.
1996 : PDG d’Essilor (jusqu’en 2010).
2003 : administrateur du comité d’éthique du MEDEF.
2007 : entre à la Commission pour la libération de la croissance française (commission Attali).
2009 : administrateur du Fonds stratégique d’investissement.


enquêtes du contribuable une aides publiques aux entreprisesNouveau numéro ! «Le grand scandale des aides aux entreprises»Les Enquêtes du contribuable d’avril/mai 2015– 3,50€. En kiosque le mercredi 1er avril. Vous pouvez commander en ligne ce numéro et également sur abonnement

Le magazine des contribuables

Assistanat, syndicats, fraudes sociales, hauts fonctionnaires, aides publiques aux entreprises… Tous les deux mois, Les Enquêtes du contribuable approfondissent dans des dossiers didactiques un thème majeur de l’actualité économique et sociale. Revue de référence en matière d’argent public, Les Enquêtes du contribuable vous permettent d’être réellement informé des dérives grandissantes et cachées que connaît notre pays. Ce magazine de conviction est indépendant de tout lobby et porte un regard différent sur l’actualité qu’il analyse du point de vue des contribuables. Abonnement : 6 numéros par an pour 21 € seulement !

Articles de la même rubrique


Publié par Rédaction le 01/04/2015