Les inégalités public-privé

inégalités public privé Enquêtes du contribuable
Le 02/02/2015

Sécurité de l’emploi, salaires, congés, retraites, logement, prestations familiales, temps de travail et arrêts maladie. Nous avons dressé l’inventaire des plus grandes inégalités entre le public et le privé. Et il n’y pas photo ! Inutile de chercher, vous ne trouverez pas mieux que le régime des fonctionnaires…

Le nouveau numéro des Enquêtes du contribuable, «Les inégalités public-privé», paraît aujourd’hui, lundi 2 février, en kiosque. Vous pouvez également commander ce numéro sur notre boutique en ligne (3,50 €€).

Sommaire enquêtes du contribuable 9 inégalités public privé

Nouveau numéro ! «Les inégalités public-privé»Les Enquêtes du contribuable de février/mars 2015 – 3,50 €€. En kiosque le lundi 2 février et sur abonnement. Vous pouvez d’ores et déjà commander en ligne ce numéro (port gratuit)

Le magazine des contribuables

Assistanat, syndicats, fraudes sociales, hauts fonctionnaires, aides publiques aux entreprises… Tous les deux mois, Les Enquêtes du contribuable approfondissent dans des dossiers de fond  un thème majeur de l’actualité économique et sociale. Revue de référence en matière d’argent public, Les Enquêtes du contribuable vous permettent d’être réellement informé des dérives grandissantes et cachées que connaît notre pays. Ce magazine de conviction est indépendant de tout lobby et porte un regard différent sur l’actualité qu’il analyse du point de vue des contribuables.3,50€. Abonnement : 6 numéros par an pour 21 € seulement !

Articles de la même rubrique


Publié par Rédaction le 02/02/2015
Par Philippe, le 26/09/2015

Même devant la maladie, il existe une différence entre le public et le privé.
Dans le pays des droits de l’homme, et de la soi-disant EGALITE, c’est inacceptable.
Ma compagne, qui est atteinte d’une grave maladie depuis 3 ans, va bientôt voir ses indemnités réduites à 50% de son salaire d’aide à domicile dans le privé, alors que dans le public, la durée est de 5 ans.
Elle ne touchera à peine que 600€ par mois, après avoir travaillé 33 ans dont 25 ans dans la grande distribution.
Nous attendons la décision de la caisse maladie, pour éventuellement déposé plainte auprès de la cour européenne, pour discrimination ou autres.
On compte sur votre soutien et vos conseils, pour aller au bout de cette démarche de résistance, face à toutes ces inégalités et privilèges supportés par le contribuable, les entreprises et salariés du privé.
Tout ceci devient insupportable, pour la grande majorité des Français alors que d’autres persistent à piller le pays.

Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *