Profession politicien

Les Enquêtes du contribuable "Profession politicien"
Le 14/10/2013

La France croule sous ses 600 000 élus... Ils sont trop nombreux pour être efficaces, et surtout trop chers. En espèces sonnantes et trébuchantes, mais aussi en avantages divers et variés : bons plans, primes...

La France croule sous ses 600 000 élus… Ils sont trop nombreux pour être efficaces, et surtout trop chers. En espèces sonnantes et trébuchantes, mais aussi en avantages divers et variés : bons plans, primes…

Le cumul des mandats est une autre exception française dont on se passerait bien, puisque les cumulards sont moins efficaces et plus dépensiers que les autres. Si encore nos élus étaient irréprochables ! Mais beaucoup se font pincer par la justice, malgré l’indulgence dont ils jouissent parfois.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Ne manquez pas ce numéro des Enquêtes du Contribuable, avec une nouvelle maquette et toujours autant d’informations exclusives ! Vous le trouverez dans tous les (bons) kiosques, le 15 octobre.

Nouvelle formule : abonnez-vous ! 6 numéros pour seulement 21 euros par an. 

En vous abonnant, vous ne manquez aucun numéro et vous recevez votre revue en avant-première, avant la parution en kiosque, et directement chez vous.

Cliquez ici pour vous abonner en ligne.

Acheter en ligne le numéro 

Articles de la même rubrique


Publié par Rédaction le 14/10/2013
  • Pingback: Redressement fiscal pour Gilles Carrez | Observatoire des subventions()

  • Pingback: L' ex-secrétaire d' Etat Kofi Yamgnane soupçonné de corruption | Observatoire des subventions()

  • Pingback: Combien va coûter le chauffeur parisien de Gérard Colomb ? | Observatoire des subventions()

  • Pingback: Le patrimoine caché de Manuel Valls | Observatoire des subventions()

  • Pingback: A l' Assemblée, on travaille en famille sur le dos des contribuables | Contribuables Associés()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts d' Henri Guaino | Contribuables Associés()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Delphine Batho | Observatoire des subventions()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Samia Ghali | Observatoire des subventions()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Gérard Collomb | Contribuables Associés()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Christian Estrosi | Contribuables Associés()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Patrick Mennucci | Observatoire des subventions()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Nicole Bricq | Contribuables Associés()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Valérie Pecresse | Contribuables Associés()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Claude Bartolone | Observatoire des subventions()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Cécile Duflot | Observatoire des subventions()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Christian Jacob | Contribuables Associés()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Pierre Moscovici | Observatoire des subventions()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Jean-Vincent Placé | Observatoire des subventions()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de NKM | Contribuables Associés()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Jean-Christophe Cambadelis | Contribuables Associés()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Jean-Marc Ayrault | Observatoire des subventions()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Jean-Noël Guérini | Observatoire des subventions()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Nicolas Dupont-Aignan | Contribuables Associés()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de François Fillon | Contribuables Associés()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Jean-François Copé | Contribuables Associés()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Patrick Balkany | Observatoire des subventions()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de David Assouline | Observatoire des subventions()

  • Pingback: La déclaration d' intérêts de Bernard Accoyer | Observatoire des subventions()

  • Pingback: Les déclarations d' intérêts des élus du Nord | Observatoire des subventions()

  • Pingback: La réforme territoriale ne réduira pas le nombre de conseillers régionaux | Contribuables Associés()

  • Pingback: Profession politicien | Les Enquêtes du contribuable | raimanet()

  • Pingback: Le contrat de Bygmalion avec la présidence de l' Assemblée nationale | Observatoire des subventions()

  • Pingback: Combien gagnent les conseillers régionaux ? | Contribuables Associés()

  • Pingback: Les incroyables dépenses des Balkany | Contribuables Associés()

  • Pingback: Thomas Fabius est-il au dessus des lois ? | Observatoire des subventions()

  • Pingback: Jean-François Copé rémunère sa femme avec son enveloppe parlementaire | Contribuables Associés()

  • Pingback: Le collaborateur de Brice Hortefeux touche 8500 euros par mois à l' UMP | Contribuables Associés()

  • Pingback: Le maire EELV de Grenoble fait des affaires dans des paradis fiscaux | Contribuables Associés()

  • COUSSOT

    En 2014 après Jésus-Christ, Dieu visite Noé et lui dit :
     » Une fois encore, la terre est devenue invivable et surpeuplée.
    Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant ainsi que quelques bons humains.
    Dans six mois, j’envoie la pluie durant quarante jours et quarante nuits, et je détruis tout !  »
    Six mois plus tard, Dieu retourne visiter Noé et ne voit qu’une ébauche de construction navale.
    Mais, Noé, tu n’as pratiquement rien fait ! Demain il commence à pleuvoir !
    Pardonne-moi, Tout Puissant, j’ai fait tout mon possible mais les temps ont changé.
    J’ai essayé de bâtir l’arche mais il faut un permis de construire et l’inspecteur me fait des ennuis au sujet du système d’alarme anti-incendie.
    Mes voisins ont créé une association parce que la construction de l’échafaudage dans ma cour viole le règlement de copropriété et obstrue-leur vue. J’ai dû recourir à un conciliateur pour arriver à un accord.
    L’urbanisme m’a obligé à réaliser une étude de faisabilité et à déposer un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour transporter l’arche jusqu’à la mer. Pas moyen de leur faire comprendre que la mer allait venir jusqu’à nous. Ils ont refusé de me croire.
    La coupe du bois de construction navale s’est heurtée aux multiples Associations pour La Protection de l’Environnement sous le triple motif que je contribuais à la déforestation, que mon autorisation donnée par les Eaux et Forêts n’avait pas de valeur aux yeux du Ministère de l’environnement, et que cela détruisait l’habitat de plusieurs espèces animales.
    J’ai pourtant expliqué qu’il s’agissait, au contraire de préserver ces espèces, rien n’y a fait.
    J’avais à peine commencé à rassembler les couples d’animaux que la SPA et WWF me sont tombés sur le dos pour acte de cruauté envers les animaux parce que je les soustrayais contre leur gré à leur milieu naturel et que je les enfermais dans des pièces trop exiguës.
    Ensuite, l’agence gouvernementale pour le Développement Durable a exigé une étude de l’impact sur l’environnement de ce fameux déluge.
    Dans le même temps, je me débattais avec le Ministère du Travail qui me reprochait de violer la législation en utilisant des travailleurs bénévoles.
    Je les avais embauchés car les Syndicats m’avaient interdit d’employer mes propres fils, disant que je ne devais employer que des travailleurs hautement qualifiés et, dans tous les cas, syndiqués.
    Enfin le Fisc a saisi tous mes avoirs, prétextant que je me préparais à fuir illégalement le pays tandis que les Douanes menaçaient de m’assigner devant les tribunaux pour  » tentative de franchissement de frontière en possession d’espèces protégées ou reconnues comme dangereuses « .
    Aussi, pardonne-moi, Tout Puissant, mais j’ai manqué de persévérance et j’ai abandonné ce projet.
    Aussitôt les nuages se sont dissipés, un arc-en-ciel est apparu et le soleil avec lui.
    – Mais tu renonces à détruire le monde ? demanda Noé.
    – Inutile, répondit Dieu, l’administration s’en charge.

  • soum

    vu la situation en France
    vu ce qui reste à venir
    il ne nous reste qu’ une chose à faire prendre le peu d’ argent qui nous reste
    (si il nous en reste un peu à la banque) et se barrer car ils vont tous nous bouffer
    la France est foutue et demain les vrais français seront rarissimes
    c’ est le résultat de nos chers présidents de Giscard à Hollande
    FRANCE terre d’ accueil
    cordialement

  • Rédaction

    @ Pascal Dupond: Monsieur, donnez-vous la peine de vous rendre sur le site de Contribuables Associés http://www.contribuables.org/impots/les-petitions/ et vous pourrez y signer les pétitions que l’association n’a jamais cessé de lancer. Cordialement, la rédaction

  • Pascal Dupond

    Cela fait des années que Les Contribuables dénoncent les privilèges, les abus, les gabegies de nos élus de tout poil et des syndicalistes (un autre nom pour le même métier de profiteur). je suis tout de même intrigué qu’avec l’audience qu’ont Les Contribuables, ça ne bouge pas plus que ça…Avec l’internet, il est facile aujourd’hui de mobiliser les gens (voyez l’exemple de la Manif pour Tous), envoyer des pétitions (ça ne coûte rien et énerve bcp nos élus…et pourtant ça fait un moment que Les Contribuables ne les lancent plus)…Bizarre, bizarre…Du coup, je me demande si entretenir la frustration des gens ne serait pas un affaire comme autre, aussi rentable et assurant un job et un revenu à un tas de gens ? Qu’en pensez-vous ?

  • Rédaction

    @ TRIVIDIC: Qu’entendez-vous par « Il l est fort dommage que nous ne puissions faire suivre vos informations » ? Cordialement. La rédaction

  • TRIVIDIC

    Il l est forrt dommagge que nous ne puissions faire suivre vos informations

  • bosch

    Bonjour
    virons les délinquans de toutes situations en liens avec l’argent public des peines de prisons fermes 3 ans mini pour tous élus, haut fonctionnaires décideurs d’entreprises voleurs
    les élus doivent editer un programme et toutes décisions ne figurant pas au programme doit faire l’objet d’un référendum au niveau de la circonscription
    les condamnés précédents ne peuvent plus se représenter (juppe dass&ault mancel dugoin ayrault bedier carignon ansi que les préfets délinquants sont révoqués
    les sommes volées sont remboursées et une amende de 10 fois supérieures est automatiques
    obligations de résultats sur les projets maitrise du coût les surcoûts sont payés par les élus qui ont aprouvés le projet (ils vont être obliger de suire les projet de près et ne cumuleront pas beaucoups de fonctions à pluseurs endroits)

  • Pingback: | Les indemnités des hommes politiques sont-elles imposées ?Contribuables Associés()

  • phaléne

    A Bdoume, ils ont augmenté le plafond du PEA, créé un PEA PME, et aussitôt taxé de manière rétroactive sur 15 ans les PEA; ils vont nous inciter à prendre des assurances vies multisupport, et viennent de les surtaxer lourdement;…..Tout cela n’a aucun sens, sauf de faire entendre à tous ceux qui ne sont pas sourds, que notre puissance publique est folle: n’est-ce pas un motif légitime de destitution?

    Pour les défaillances d’entreprises, se méfier à chaque changement législatif, il y a de fausses défaillances pour profiter du changement législatif: on change le nom c’est tout.

  • selvejp

    Tout politicien « ayant tapé dans la caisse » devrait se voir saisir immédiatement l’intégralité de ses biens (voir après enquête éventuellement ceux de sa famille, et pour cause…), mis en prison et être déchu de tous ses droits civiques à vie et interdit de toute action politique !
    Parmi les 601000 élus de la « Ripoublique » Il y a de très nombreux exemples…
    Et la suppression de toutes les aides de l’Etat pour la presse et les associations (SOS racisme etc…°

  • bdoume

    L’Assemblée nationale a approuvé vendredi la nouvelle «taxe à 75» sur les très hautes rémunérations, ainsi qu’un alourdissement de l’impôt sur les sociétés, après avoir voté la réduction à 5,5% de la TVA pour la rénovation thermique ou l’importation d’œuvres d’art. Victoire évidente du dogme socialiste appliqué avec la conscience et le soin qui signe de façon évidente la disparition définitive du peu d’esprit d’entreprise qui restait encore en France.
    Il y a ainsi le calme relatif qui a accompagné la diffusion d’un chiffre économique pourtant catastrophique : celui des défaillances d’entreprises au dernier trimestre, qui bat un record vieux de 20 ans : il n’y a jamais eu autant de redressements et liquidations judiciaires depuis deux décennies. Joli record. À peu près au même moment, Moscovici déclarait avec sa faconde, sa bonhommie, sa décontraction, son incompétence habituelle et surtout son sens du timing redoutable que, je cite …

    La reprise est là et la confiance va suivre (…) tous les indicateurs sont bien orientés.

  • jamas

    à phaléne,
    R. Dosière relève un budget de 527 millions € annuels pour l’assemblée nationale en 2011, soit un peu moins de 1 million €. annuel par député (577 députés).
    Et c’est du même tonneau pour le sénat qui compte 348 élus.
    R. Dosière ménage certainement ses pairs mais il a le mérite de dire des choses que les autres n’ont pas le courage de reconnaître publiquement.
    Supprimons la moitié de tous ces gens et on économise du coup quasiment un demi milliard €. annuel. Ca vaut le coup. He, un demi milliard €. : c’est pas rien ! 3 milliards F., ou encore 125 00 emplois à raison de 40 000 €. annuels
    D’autant qu’on va également en cela diminuer le nombre de textes législatifs produits ; c’est à dire une bonne bouffée d’oxygène pour le pays qui n’en peut mais de tout le fatras réglementaire inextricable.

  • phaléne

    A Jamas. OK pour le billet suisse; mais l’interview de M. Dosiéres n’est pas à négliger: dur avec les dépenses des autres, accommodant au possible avec celles de sa tribu.
    Je n’avais encore jamais entendu expliquer qu’un député est, de ce fait, un chef de PME, ce qui justifie la paye de base bien belle, l’IRFM, l’embauche familiale, le régime fiscal oh combien avantageux, la flotte de véhicules d’entreprise,…et sans doute l’évitement de l’ISF?
    Nul n’est parfait, celui là pas plus que les autres.

    En fin de lecture j’essayerai de faire la somme des coûts annoncés pour la comparer au déficit annuel: ça devrait ne pas être négligeable quoiqu’ils en disent toujours.

  • phaléne

    J’y reviens pour être clair: les textes disent bien que députés et sénateurs disposent de la moitié de leur temps: on ne leur demande d’être au parlement que peu de jours par semaine (ce qu’il sont bien rares à faire),… et ont des vacances quasi scolaires!

  • Julie

    Bonjour Phalène. Je croyais déjà, que nos petits échanges seraient à jamais terminés ! Je n’ai rien compris à cet arrêt intempestif mais bon…
    Ne vous excusez pas, c’est bien vrai que dès lors où l’on fait appel à un élu on se met en marge cependant, il y a qd même des situations exceptionnelles surtout lorsque tout un quartier subi des nuisances aussi après avoir tout tenté, leur demander de l’aide me semble légitime.
    Ah, je vais vous paraître bien terre à terre mais je le dis qd même : mon optimisme s’envole dès lors où j’entends nos politiques voire nos politiciens, comme dirait Jamas, discourir à souhait.
    Un expert comptable me disait dernièrement que depuis des mois leur cabinet n’avait plus enregistré de créations d’entreprises et celles existantes avaient de plus en plus de difficultés à tenir le cap.
    Alors je me pose juste une seule question : si cela continue de dégringoler ainsi qui donc paiera ou plus justement, qui remplira les caisses diverses notamment celles de l’Etat sachant que les uns ne veulent pas payer et les autres ne pourront bientôt plus. Une France au chômage ne peut résoudre ce problème mais restons confiants, il nous reste les belles paroles de nos élus.

  • phaléne

    A Jamas, le titre m’a évoqué les cabinets de syndics, qui font profession aussi de gérer pour autrui, avec des dérives bien connues; y voir un hasard serait ne pas vouloir comprendre. Profession: élu du peuple pour 5 ans; travail à mi temps; … les suisses ont la sagesse de demander à leurs représentants de continuer leur métier d’origine, si je suis bien informé.

    Il y a que je sache , dans tout état moderne une armée de fonctionnaires, dont le métier est de faire tourner la boutique, reste à les commander, et à les contrôler, et parfois adapter leur organisation aux évolutions du monde: qui fait ce boulot en France? Personne(le contrôle cour des comptes est ,disons platonique!).

  • jamas

    En outre le titre de l’enquête est : Profession politicien et non Profession politique. Ca me fait plaisir. Car je prends soin moi aussi d’appeler ces gens là des politiciens et non des  »politiques » comme on l’entend partout maintenant.
    Bien sûr il y a une dizaine d’années le terme politicien était connoté négativement ; la connaissance des dérives commençait à prendre de l’importance.
    Alors on a changé le terme et inventé le terme politique. Ca fait plus ésotérique, plus savant, plus sérieux.
    Sauf que le niveau est encore tombé plus bas, au dire des journalistes analystes spécialisés observant les politiciennes et politiciens.

  • Kefaya12

    manifestons! Le cri ne pourrait-il pas rassembler ses ouailles pour une manifester pour unerevision de nos institutions politiques et une reforme necessaire? 3 sujets au hasard:
    – Fusion des departements avec les regions
    – Suppression du Senat et division par 2 du nombre de deputes
    – Fin des regimes speciaux: tout le monde cotise au regime general

    Les manifestations ne sont pas que pour les syndicats habituels…

  • phaléne

    A julie, il faut pourtant que je vous dise, un petit rien, une bêtise, je vous prie de m’en excuser: demander aide à un politique c’est déjà vouloir entrer dans le pacte de corruption qui corrompt tout là haut; ils sont là en principe pour vous représenter, et gérer le pays, c’est tout. Je sais cela surprend tellement la pratique est différente!

  • jamas

    J’ai particulièrement apprécié le petit billet intitulé Bons baisers de… Berne.
    On y dépeint l’élu français trônant sur son piédestal, avec sa suffisance, alors qu’il plante le pays plus que tout autre.
    Coluche disait la même chose à sa façon. Il avait une blague disant que l’emblème des français c’était le coq parce que sur un tas de fumier, c’est le seul animal capable de chanter et bomber le torse.

  • phaléne

    Bonjour à Julie ,d’abord.
    Je suis un peu optimiste: ceux qui soit disant nous gouvernent aujourd’hui sont tellement mauvais que les choses bougent. Regardez la grève des urgences: des fonctionnaires font la grève du zèle pour demander à leurs hauts fonctionnaires de directeur de bien vouloir travailler en organisant un peu l’hôpital public. Du jamais vu!!
    Je viens d’entendre une représentante syndicale FO (de base) accuser les ministres d’inaction dans la défense de l’industrie agro- alimentaire bretonne; bientôt elle comprendra que c’est à sa centrale syndicale à Paris qu’elle doit envoyer son message.
    Le nombre de ceux qui luttent ,sans se cacher, contre le non cumul des mandats est considérable; la déclaration de fortune ridicule d’inefficacité, va sans doute être émasculée par le conseil constitutionnel,….de quoi faire comprendre à beaucoup pourquoi la carrière politique est si demandée.

    Et puis on entend de plus en plus des journalistes rectifier les dires trompeurs de nos politiques, …Par contre encore impossible qu’à « C dans l’air » on parle clairement de l’écart qui existe entre l’argent qui entre dans les caisses, elles sont une multitude y compris celles de l’état, et ce qui en sort sous forme de service rendu aux français (investissement, aides,…); c’est pourtant là le nœud du problème à résoudre.

  • Julie

    Le pire est que lorsque vous avez besoin de l’aide d’un politique votre demande tombe généralement dans le néant !

  • http://poiuc Claudel

    Tout à fait d’accord avec vous ! Mais je me demande toujours comment pouvons nous en sortir ……. C’est vraiment de pire en pire , hélas ! P.C

  • TRIVIDIC

    Fort nombreux très onéreux pour le contribuable et en sus d’incompétence notoire :